© 2019 by L. Records

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • SoundCloud Social Icon

FAUVES & PASTELS

Cet album de Chardeau, publié en 2015, évoque 12 portraits de femmes, simples ou extraordinaires, servis avec une grande musicalité, un son toujours à l’Américaine (davantage “west coast”) et des orchestrations somptueuses. Enregistré outre-Atlantique avec des musiciens de premier choix, “Fauves & Pastels s'inscrit dans la continuité du précédent album studio “Résilience” de 2010, poursuit l'ouverture amorcée avec les remixes de John Van Eps et constitue un album majeur de la discographie de Chardeau.

 

Paroles & musiques : J.J. Chardeau, sauf "Ma psychiatre" et "Le coeur froid" (paroles Michel Monnereau, musique J.J. Chardeau).

 

Produit par Chardeau pour L. Records

Production, enregistrement et mixage : Hank Linderman
Pré-prod, séquences, claviers et arrangements orchestre : John Van Eps

Mastering : Dave Collins

 

Guitares : Hank Linderman

Hammond B3, Fender Rhodes : Brian Auger

Violons électrique & accoustique : Jerry Goodman

Basses : Mark Andes, Reggie Hamilton (1, 3), Jason Scheff (2, 8)

Batteries et percussions : Drew Hester

Trombone & arrangements cuivres (2, 7) : Nick Lane

Sax ténor : Brandon Fields

Trompette : Lee Thornburg

Violons, violoncelles (1, 6, 9) : Emlyn Van Eps

Grand piano (1, 10) : Théophile Dudreuilh

 

Big Band

Lead Trumpets : Jeff Holmes

Trumpets : Alex Lee Clark

Lead Tenor & Bass Trombones : Ben Griffin

Trombones : Tim Atherton

Clarinet, Alto & Tenor : Bruce Krasin

Tenor & Tenor solo : Ryan Mcneice

Bariton & Alto : Mat Schumer

 

Piano : Wayne Houseman - enregistré par J. Van Eps in Northfire Studio Amherst, Massachusets - arrangements : John Van Eps & Jeff Holmes

Choeurs : Jeff Foskett, Jeddrah, Bubba G. Nush, Sophie, Tatiana, Théophile Dudreuilh, Fred C. & Hank Linderman

Chant, claviers additionnels : Chardeau

Guest on Juste un seul - piano électrique solo : Robert Lamm

 

℗ & © L. Records 2015

Cover art : Kristof Laroche pour Bohu Tohu

Photos : © Kristof Laroche